Au dessus de la ville!

Publié le par Mlle Capucine


S'extraire pour quelques instants de la ville, chercher les hauteurs pour dominer une fois les tourments sinueux.
Haut perché, chercher des yeux la beauté transcendantale de ce qui habituellement nous happe et nous engloutie. Aussi loin que nos yeux nous portent, se perdre dans ses pensées nébuleuses et se laisser aller à ces échappatoires.
Perdre pied, aller jusqu'au bout de ses limbes, les désenfouirent, les attraper à pleine mains, les jeter à la face de cette ville que l'on domine de ces hauteurs pour mieux s'extraire de la fange; de ces rues bourbeuses malaxées par ces pieds enchaînés au sol les jours ordinaires.
Et puis...revenir, redevenir n'importe qui, être de nouveau ensevelli par le quotidien, n'échapper à rien...

Publié dans Promenade poétique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article