De moins en moins peur, de plus en plus proche!

Publié le par Mlle Capucine




 
Capucines

 

J'étale ma vie sans pudeur, juste ce qu'il faut de retenue pour ne pas lui faire peur; nous ne sommes pas de la même génération! Et la plupart du temps cela fonctionne, l'objectif est atteint, on s'est aprivoisé, alors je me retrouve au bout de quelque temps dans sa salle de bain, la quête de la salle de bain, le saint graal du patron de l'A.M.P., de la famille de la patiente. Et là je déploie toute la douceur et toute la délicatesse qu'il m'est possible d'avoir, mue par la reflexion sur cette très grande proximité corporelle.


Le Respect: le Savoir Être le plus important pour l'A.M.P.que je suis. J'ai envie de le conjuguer, je respecte, tu respectes il respecte, nous respectons, vous respectez, ils ou elles respectent! Ouaow!!! Respecter son corps, sa vie, le secret professionnel, sa pudeur, son humeur, ses sentiments, sa maladie, ses symptômes, son refus d'être aidée, ses demandes, ses vêtements, son environnement.Tout son univers, aussi petit qu'il devienne, à cause da la maladie qui fait de moins en moins peur,  satanée maladie!


Ne pas être brusque, être délicate et prendre soin de la dignité de la personne que j'ai en face de moi, en n'oubliant pas tout simplement que ce corps entre mes mains n'est pas le mien mais le sien.

 

 

Publié dans Chronique sociale

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article