CHRONIQUE DE L'AMP

Publié le par Mlle Capucine

 

 

CHRONIQUE DE L'A.M.P.

Un certain Lavoisier a dit:  « Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme. » lui parlait de la matière moi je parle de l'être humain, ce que nous avons en commun les atomes.

C'est comme ca que je conçois la vieillesse.

On accumule ses souvenirs, ses apprentissages, ses parcours de vies , ses connaissances, ses amis. Ses petits boulots, ses petits salaires, son couple ses enfants. On en fait tout un mélange, on malaxe, on petrit, ca fermente, les bonnes et les mauvaises odeurs s'en échappent, ca passe ou sa casse, mais on vieillit, on devient vieux, on s'arrête de travailler, on regarde vivre ses enfants, ses amis, ses proches, on est à la retraite, on vivote, et pour d'autres c'est différent, les plus riches, les plus pauvres que nous.Mais on ne perd rien, on a tout transformé; sa vie , et la vie notre corps.

 C'est comme ca que jusque là je concevais la vieillesse.

 Moi, l'A.M.P.  à domicile! Ce n'est pas si facile d'entrer dans le quotidien et la sphère intime des gens. Et pourtant sachant le poids de tout ce que cela implique, j'élabore une stratégie: me préparer pour rendre la visite simple, que la rencontre devienne simple et fluide.

 A chaque visite je deviens caméléon. A chaque personne, je me transforme. Pour cela, je tiens un journal de bord mental: Me X aime la peinture, Me Y aime les animaux, Me Z les discussions phylosophiques. Alors je me prépare, je bouquine, je m'informe sur mon temps libre, je m'interresse aux sujets pour enrichir mes conversations, je me cultive pour arroser nos échanges, les multiplier et les rendre féconds.

 A chaque rencontre, j'accumule les informations sur la vie des personnes que je rencontre, comme des petits trésors, pour atténuer la souffrance et la violence que ma présence provoque car pas si simple de devoir accueillir dans son quotidien cassé par la maladie, une inconnue. Je pense les maux par mes mots mêlés aux leurs.

Un échange réciproque.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
<br /> bonjour Melle Capucine ! dit une autre Cappuccine...:)<br /> figurez-vous que je viens de commencer, en août dernier, la formation d'AMP ! et en farfouillant sur le net, je tombe sur votre joli blog, que visiblement vous avez choisi d'arrêter...AMP à<br /> domicile, ce doit être intéressant, moment privilégié avec la personne objet de vos soins, mais peut être frustrant, manque d'équipe, solitude ?<br /> enfin je n'en suis pas encore là pour ma réflexion personnelle, 3 petites semaines en structure c'est trop peu pour réfléchir à un choix futur, structure ou pas structure...<br /> je voulais juste vous dire que j'ai bcp aimé vos mots, votre regard sur ce métier, sur ces dames que vous aimez..<br /> j'espère que la morosité ou la "lassitude" peut être vous a quitté, que vous n'avez pas perdu pied et que vous avez su garder le recul nécessaire ....<br /> j'ajoute votre blog à mes favoris, au cas où vous reprendriez vos écrits...<br /> Chaleureusement..<br /> Cappuccine<br /> <br /> <br />
Répondre